Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2012

CUCUGNHAND

Décidément je vogue en plein Daudet. Dimanche je me trouvais dans les Corbières, proche de Cucugnan et, quoique mécréant, j'eus envie d'entendre l'homélie dominicale du curé du lieu. Comme quand on passe à Castelnaudary, on envisage le cassoulet! Je vous livre ce que j'ai entendu.

Chers frères, au début il y eut le Jardin d'Eden, celui où il suffit aux élus de se baisser pour cueillir les fruits juteux de la nature. Il suffit d'ouvrir les mains pour recevoir la manne du sport, des sponsors, voire même des édiles! On pouvait y vivre dans l'opulente générosité jusqu'à la fin des temps. Oui, mais vint la tentation surgie de nulle part. Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes, comme disait Racine! La pomme ne fut peut être pas vraiment mangée mais croquée tout de même par Eve, la complice, cédant au charme du pari défendu, interdit même. L'environnement d'abondance et de richesse ne suffit pas à rassasier l'Homme.  La tentation est en nous comme la barbe. On la coupe aujourd'hui, notre visage est frais, demain elle a repoussé ; tant que nous sommes en vie, elle ne cesse de revenir. Il en est de même du péché. La nature humaine est d'avoir la possibilité de fauter, d'avoir le choix entre le Bien et le Mal. Implacablement condamné à résister à la tentation!pomhand.jpg
Sur le chemin ce cette tentation le voyageur rencontre le jeu représenté par trois personnages, «Hasard, Mécompte et Mauvais coup». La dure incertitude du sport fait que le jeu exige l'aléatoire, que "l'a tous les coup on gagne" n'est pas de mise, quelle que soit la mise. Vouloir influencer le hasard c'est se prendre pour Dieu lui même (on parle alors d'icônes) et, comme disait Pascal, Dieu ne joue pas au dés! Les mécomptes retracent la ruine qui se trouve au bout de la pente addictive du pari d'argent. Quant au mauvais coup, il se cristallise dans la tricherie lucrative, la passion dévoyée et les stratagèmes frauduleux. Jésus disait "Que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s’il se perd ou se ruine lui-même?".
La grande foire du monde est remplie de fabricants, de marchands et de dealers de rêves. De vendeurs d’utopies, d’escrocs de l’âme, d’annonceurs de succédanés de bonheur. De fournisseurs de narcotiques et de drogues de toutes sortes, de trafiquants de promesses vides mais éblouissantes avec lesquelles ils tentent d’imiter la beauté d’une perle authentique. Ceux qui succombent basculent dans une griserie éphémère annonciatrice de déchéance.
Ces icônes couronnées se retrouvent salies tel des albatros, ces rois de l’azur, maladroits et honteux, laissant piteusement traîner à côté d’eux leurs grandes ailes blanches.

Alors, mes frères, pour ceux qui ont enfreint ce principe, qu'ils ne se plaignent pas de l'opprobre. Qu'ils ne soient pas surpris de la vindicte des pairs. Sitôt exclu du Paradis, les hyènes accourent pour se tailler des lambeaux de la curée. Parce que c'est le métier des hyènes de fourrager dans les entrailles, de dénicher les scoops les plus scabreux. Plus votre Jardin d'Eden s'avérait paradisiaque, vie dorée de star, hyperconfort de vedette sportive, hyperpouvoir de patron de multinationale ou de FMI, plus le traitement est sévère. Il faut comprendre, mes frères, que la pauvreté qui règne autour de nous, dans nos villes, dans nos campagnes, dans nos banlieues, n'incline pas à la tendresse envers les nantis tricheurs. La justice des hommes, pas celle de Dieu, plaidera la présomption d'innocence.
Foutaise, quand on manipule de l'or et de l'argent il est rare que la moindre plaie ne s'infecte pas. Il est donc primordial de ne point se tailler!
Allez en paix, et que je n'en prenne aucun au PMU!

Commentaires

Dans son prochain prêche,le curé de Cucugnan a prévu de commenter la célébre prhase de Jésus"Que celui qui n'a jamais péché jette la premiére pierre".
AMEN

Écrit par : Le catalan blond | 29/10/2012

Les commentaires sont fermés.