Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2012

LE MATCH DE LA RIVIÈRE KWAI

VendredI soir, match de barrage TOP 14, Toulouse, Temps parfait, pelouse excellente. Arbitre Monsieur Péchambert  fonctionnaire de police rattaché à la CRS dans le civil.

Coup de sifflet de Monsieur Péchambert  (CSMP) pour le début du match. Puis CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,  CSMP, CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,  CSMP, CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,  CSMP, CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP carton jaune, CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,  CSMP carton jaune, CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, Incident de micro, CSMP,  CSMP, mi-temps.
Retour sur le terrain après quinze minutes. Le micro ne marche toujours pas. OK, ÇA MARCHE! CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,  CSMP Carton rouge. CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,CSMP,CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP,CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,  CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP, CSMP,  CSMP pour la fin de match.
CASTRES bat MONTPELLIER.

Globalement match sans intérêt. Le spectateur et le téléspectateur ont assisté à de mini intentions de jeu dépassant rarement les deux passes consécutives. Toutes les mêlées sans exception ont été truquées (des deux côtés) et les coups francs résultants distribués au hasard. M. Maciello est intervenu… pour ne rien dire! A la vidéo, laborieuse analyse des phases discutables.bridenne-0012-0292-m.jpg

Quand les arbitres français de top 14 admettront-ils qu'ils sont là pour que le jeu puisse se dérouler équitablement et spectaculairement (les deux termes sont essentiels)? Qu'il y a des fautes vénielles et des fautes graves. Que les placages, même agressifs, restent un élément du jeu. Leur position rigoriste consistant à tout siffler au prétexte que les présidents de club leur font des reproches ne tient pas. Avec les règles actuelles on peut pratiquement siffler à tout moment. Est-ce ce que l'on cherche?
Conséquence 1: les matchs français sont hachés et donc, sitôt que nous jouons contre des extrangers, nos joueurs manquent de rythme et de fluidité de jeu.
Conséquence 2: un "spectacle" de plus en plus affligeant avec un déficit de vivacité. Des scores nourris majoritairement de pénalités et qui incitent davantage à provoquer des fautes qu' à produire du jeu.
Conséquence 3: une dialectique critique/ bouclier protégeant les arbitres qui ne les oblige pas à se remettre en cause.

Comme disait Beaumarchais, " il n’est point d’éloges flatteurs sans liberté de blâmer ”.
Gwyne Walters, John West.. réveillez-vous, ils sont devenus fous!

* Illustration de Bridenne (dessins de presse) http://www.iconovox.com/dessinateurs/bridenne.html

NB A l'occasion de cette note relative à l'arbitrage, je voudrais saluer un ex-arbitre dévoué du Comité du Languedoc, par ailleurs maire de Thézan les Corbières, Guy Gout, décédé brutalement d'un accident cardiaque. Il faisait partie de ces humanistes passionnés et bénévoles au service d'un sport  inscrit dans sa fonction sociale. Adiu, fiulet umil !

Les commentaires sont fermés.